Colloque 2014 : Les politiques scientifiques, au carrefour entre l’État, la société et le monde scientifique. Bilan et propositions.


Le colloque annuel de l'Association science et bien commun aura lieu le 15 mai 2014 à l'Université Concordia, dans le cadre du congrès de l'ACFAS. Il sera suivi d'une activité ouverte au grand public sur le même thème.

 

Thème du colloque : Les politiques scientifiques offrent aux sociétés, ou, du moins, à leurs représentants, l’occasion de faire des choix quant aux domaines et projets scientifiques qui seront soutenus par les institutions et les fonds publics. Certains idéaux ou finalités (soutien au développement économique, accroissement des connaissances fondamentales, recherche de solutions à des problèmes concrets, etc.) seront privilégiés ou abandonnés, de même que certaines disciplines ou certains secteurs de la recherche (recherche universitaire, recherche dans les organismes gouvernementaux, recherche dans les entreprises, etc.). Des formes d’interactions entre le monde scientifique et le reste de la société seront appuyées ou délaissées, tout comme certaines valeurs collectives propres au monde scientifique (libre accès aux publications, responsabilité sociale et environnementale des universités, économie du savoir, etc.). Au moment où les choix du gouvernement fédéral en matière de science suscitent des controverses à l’échelle du pays et où le Québec se dote finalement d’une Politique nationale de la recherche et de l’innovation (PNRI), il apparaît essentiel de réfléchir aux processus d’élaboration et de réception des politiques scientifiques québécoises et canadiennes, de mettre en évidence les choix qui ont été faits, d’anticiper les conséquences possibles et d’explorer les possibilités pour l’avenir.

Si vous souhaitez y assister et participer aux ateliers collaboratifs de l'après-midi, écrivez-nous à scienceetbiencommun@gmail.com.