Consignes d'écriture des portraits

Pour toute question, n'hésitez pas à écrire à scienceetbiencommun@gmail.com
 
Nombre idéal de mots pour le portrait : 2000 à 3000.
Essayez d'utiliser un style chaleureux et vivant. Si possible, joignez une photo libre de droits ou autorisée. Pour vous inspirer, feuilletez les chapitres déjà en ligne à http://femmessavantes.pressbooks.com.
Préparez aussi une petite biographie de vous-même pour la section "Les auteures et les auteurs".
Quand votre texte est terminé, vous pouvez l'envoyer en fichier LibreOffice ou Word à scienceetbiencommun@gmail.com.
 
Pour le tome 3 de Femmes savantes, femmes de science, la date limite de réception des textes est le 30 septembre.
Pour Femmes engagées pour l'environnement, la date limite de réception des textes est le 31 octobre 2015.
 
Gabarit idéal :
 
  • Titre : Nom de la femme, sa date de naissance (et de décès le cas échéant) et son pays (Wangari Maathai, 1936-2011, Kenya); pour les femmes savantes, ajouter la discipline scientifique.
  • Un paragraphe ("teaser") de 3-4 lignes qui résume les accomplissements de cette femme et donne envie d'en savoir plus
  • Portrait

À l'aide de paragraphes plutôt courts, comportant chacun une idée ou un événement à la fois, racontez l'histoire de sa vie, de son travail, de son combat. Évoquez sa famille, son enfance, son éducation, ce qui a provoqué son désir d'engagement ou sa vocation scientifique (selon les cas). Ne pas hésiter à aborder la conciliation de sa vie de famille et de son oeuvre ou de son combat, ni ses positions sur les femmes ou le féminisme s'il en existe une.

Si possible, faites un découpage en sous-sections surmontées d'un titre simple. Sinon, nous le ferons.
  • Oeuvres principales (si pertinent)
  • Prix obtenus (prix, témoignages, héritage intellectuel), de son vivant ou posthume (si pertinent)
  • Références  (sources utilisées, sources supplémentaires pour aller plus loin)
 
Exemple de style à utiliser pour les références:
  • Collaborative Partnership on Forests (2014), « Wangari Maathai Award 2012 ». En ligne. <http://www.cpfweb.org/77034/en/> (page consultée le 24/03/2014).
  • Maathai, Wangari (2011), Celle qui plante les arbres, (I. Taudière, trad.), Paris, J’ai lu, 429 p. (ouvrage original publié en 2006 sous le titre Unbowed : A Memoir, New York, Alfred A. Knopf).
  • Ashford, Olivier M. (2001), « Anna Modayil Mani – A tribute », Current Science, vol 81, no. 9, pp. 1251. <http://www.iisc.ernet.in/currsci/nov102001/1251.pdf>.