Colloque Haïti 2016

Colloque international « La science ouverte et le libre accès aux ressources scientifiques : un outil collectif de développement durable ?

3 et 4 mars 2016

 

3, Rue Pacot, Port-au-Prince, Haïti

Direction des études post-graduées

Université d’État d’Haïti

 

Programme

 

 

 

 

Responsables :

 

Professeur Samuel Regulus, de l'Université d'État d'Haïti

Contacts : Tels. : 37010313 / 37768943 / 36096976 / 36300315

Courriels : samuel.regulus@euh.ed.ht; sam.regu76@gmail.com

 

Ancrage institutionnel

 

INSTITUT D’ETUDES ET DE RECHERCHES AFRICAINES D’HAITI (IERAH /ISERSS)

 

 

 

Organisé conjointement par :

 

  • Le laboratoire LAngages, DIscours et REPrésentations (LADIREP) de l'Université d'État d'Haïti ;
  • le Collectif des Universitaires citoyens (Haïti) ;
  • l’Université Laval (le projet SOHA, Science ouverte en Haïti et en Afrique francophone)
  • l'Association science et bien commun (Québec, Canada) ;
  • les Classiques des sciences sociales (Québec, Canada);
  • l'Institut universitaire de formation de cadres (INUFOCAD).

Mise en contexte

La science ouverte renvoie, d'une part, à de nouvelles manières de pratiquer la recherche scientifique dans tous les domaines : accès libre aux publications scientifiques (grâce aux archives ouvertes), revues en libre accès, partage des données, science en ligne, partage des bibliographies, recherche-action participative, ouverture de la recherche et des universités vers la société civile, démocratie scientifique, etc. D'autre part, elle implique une réflexion critique sur l'ordre normatif dominant de la science contemporaine et le désir de rétablir un certain équilibre en créant plus de justice cognitive (De Sousa Santos 2007), plus de respect et de visibilité pour la science faite dans les pays du Sud. Bien que de plus en plus considérée comme un outil d'empowerment dans le cadre d'une démarche de développement durable, elle est peu connue en Haïti, tout comme dans d'autres pays francophones du Sud.

Ce colloque international vise à présenter la science ouverte aux universitaires haïtiens sous la forme d'exposés approfondis de la part d'experts internationaux et haïtiens, suivis d'ateliers de discussion et de tables rondes qui seront l'occasion de débattre des freins à l'adoption des pratiques de science ouverte dans les universités haïtiennes et de proposer des mesures visant cette adoption. La formule de ce colloque permettra un large temps de parole aux participants.

 

Public visé : jeunes professeurs et professeures, étudiantes et étudiants gradués, administrateurs universitaires, responsables de bibliothèques, éditeurs, journalistes...

 

Programme

 

 

 

8 h

Accueil des invités

 

8 h 30 – 9 h

Propos de bienvenue

- Allocution du directoire de LADIREP

- Allocution du Décanat de l’IERAH/IERSS

- Allocution du Rectorat de l’UEH

- Allocution du Rectorat de l’INUFOCAD

9 h – 9 h 30

Mot d'introduction

Samuel Regulus, professeur à l’Université d’État d’Haïti et chercheur associé au projet SOHA

 

Thème 1 : Ouvrir la science et l’université pour en faire des outils de développement durable local : les enjeux

 

9 h 30 – 10 h

La science ouverte comme outil de justice cognitive au service du développement local durable

Florence Piron, professeure à l’Université Laval, Canada, projet SOHA et Association science et bien commun

 

 

 

10 h - 10 h 30

L'université : un espace ouvert à la participation citoyenne et au renforcement communautaire.

Vijonet Déméro, Professeur à l'Institut universitaire de formation de cadres (INUFOCAD)

Chercheur associé, projet SOHA

10 h 30 -11 h

Pause

 

Thème 2 : Injustices cognitives : obstacles à la production scientifique, invisibilité des savoirs, fermeture de la science et de l’université

11 h -11 h 30

Les obstacles à la production scientifique en Haïti

Christophe Providence, UEH

 

11 h 30 -12 h

L’invisibilité des auteurs des Suds dans l'enseignement universitaire des sciences sociales au Nord et au Sud : un frein au développement durable et à la justice cognitive

Émilie Tremblay, UQAM, projet SOHA, Québec

12 h – 12 h 30

Les premiers résultats de l'enquête sur la science ouverte dans les universités d'Haïti et d'Afrique francophone ; Anderson Pierre, UEH

12 h 30 – 14 h 30

Lunch

 

Thème 3 : Des initiatives originales pour ouvrir l’université et la recherche au bien commun

14 h 30 – 15 h

Plaidoyer pour un "Pacte Africain de Développement pour l'Emergence par les Traditions (PADETRA) : Concept, Processus, Praxis" Pascal Touoyem, Université catholique d’Afrique centrale

15 h – 15 h 30

Le Collectif des Universitaires Citoyens, une expérience de recherche participative ; Hérold Toussaint, professeur, Université d’État d’Haïti

15 h 30 – 16 h

Rapprocher l'université et la société civile en Haïti : création de la boutique de sciences de Port au Prince, Kedma Joseph, coordonnatrice de la boutique de sciences de Port-au-Prince

16 h – 16 h 30 : Pause

 

16 h 30 – 17 h 30

Lancement du processus de feuille de route pour la science ouverte en Haïti et discussion libre en français et en créole

Samuel Regulus et Florence Piron

 

Jour 2

 

Thème 4 : Le libre accès aux publications scientifiques dans les pays des Suds

 

9 h – 9 h 30

Le combat pour le libre accès au Sénégal

Diéyi Diouf (par Skype), EBAD, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal

9 h 30 - 10 h

Le libre accès en Amérique latine, un outil de développement ? Jean-Claude Guédon, Université de Montréal

10 h – 10 h 30

La bibliothèque numérique Les Classiques des sciences sociales : libre accès et valorisation du patrimoine scientifique en sciences humaines et sociales

Jean-Marie Tremblay, Classiques des sciences sociales, Québec

10 h 30 -11 h

Pause

 

Thème 5 : Le numérique en contexte universitaire : un outil incontournable au service de la recherche

 

11 h – 11 h 30

Le CERDOTOLA : Mission de réhabilitation de la fierté africaine par la valorisation numérique des savoirs locaux et patrimoniaux

Sophie Dibounje Madiba, CERDOTOLA, Cameroun

 

11 h 30 - 12 h

Médias socionumériques et nouvelles pratiques pédagogiques en Haïti

Schallum Pierre, professeur, ISTEAH

12 h  – 12 h 30

Les médias et les NTIC, des outils au service du savoir et de la  science ouverte en Haïti

Godson Pierre, Groupe Media Alternatif

 

12 h 30 – 14 h 30

Lunch

14 h 30 – 15 h 30

Table ronde : Les avancées du numérique à l’UEH depuis un an et les défis qui demeurent 

Animée par Jeruscha Vasti Michel, avec Marc Manuel Flimerlus, Coordonnateur de l’Unité informatique de l’UEH, Nixon Calixte, directeur des bibliothèques, UEH, Haïti.

15 h 30- 16 h

Pause

16 h 00 – 17 h

Retour sur la feuille de route et synthèse du colloque

Samuel Regulus et Florence Piron

Cocktail de clôture

 

 

Institutions à l’appui

 

-       Rectorat de l’Université d’Etat d’Haïti

-       Agence universitaire de la Francophonie

-       Commission  nationale haïtienne de Coopération avec l’UNESCO.