Livre participatif sur les femmes haïtiennes dans l'histoire

Un projet sous la direction de Ricarson DORCE (UEH et CUCI), avec la collaboration de Fritz-Gerald Louis (UEH), Florence Piron (Université Laval) et Emilie Tremblay (UQAM et comité de recherche de la bibliothèque numérique Les Classiques des sciences sociales).

Contenu du livre

Ce livre présentera de brefs portraits de femmes haïtiennes qui, au fil du temps, ont contribué ou contribuent encore au patrimoine haïtien dans tous les domaines grâce à un engagement très important au niveau social, politique, culturel, économique et éthique. Une liste provisoire de plus de 80 femmes a déjà été préparée (et peut être complétée).

L’idée est de faire connaître à un large public des femmes haïtiennes qui :Cécile Fatiman

  • ont influencé des changements de politique publique ou des règlements majeurs par leur action.
  • ont agi sur l’opinion publique de manière positive.
  • se sont engagées pour le bien commun, pour la justice et la démocratie.
  • se sont exposées aux dangers énormes.
  • ont été reconnues par des témoignages pour leur engagement.
  • n’ont pas été d’abord au service d’un groupe politique, mais peuvent le devenir après.
  • n’étaient pas déterminées à mener leurs combats par rapport à leur origine sociale, leur statut économique ou politique.
  • ont utilisé des moyens d'engagement honnêtes et collaboratifs.

Cette série de portraits de femmes haïtiennes militantes de toutes les époques sera rédigée par un collectif d'auteures et d'auteurs constitué de volontaires passionnés : il s'agit d'un livre participatif, ouvert à tous.

Tous les profits de la vente de ce livre, dans sa version imprimée ou électronique, serviront à financer le développement de la collection « Etudes haïtiennes » dans l’une des plus grandes bibliothèques numériques francophones dans le monde : « Les Classiques des sciences sociales ».

Chaque auteure ou auteur recevra un exemplaire imprimé du livre, ainsi qu'un exemplaire électronique (epub).

Pour participer au livre

Vous avez envie de rédiger un chapitre de ce beau projet collectif? Pour commencer, nous vous invitons à consulter notre première compilation et, au besoin, à la compléter. Cette compilation est présentée sous la forme d'un fichier excel en ligne, ce qui permet de la mettre à jour régulièrement en indiquant les portraits déjà choisis ou en cours de rédaction. Dans cette liste, vous pourrez choisir la femme dont vous souhaitez faire le portrait et inscrire votre nom, votre adresse courriel. Vous pouvez aussi envoyer un message à dorce87@yahoo.fr. Vous recevrez alors par courriel une confirmation.

Consignes d’écriture d'un portrait/chapitre du livre

Ce projet participatif veut mettre en exergue des citoyennes haïtiennes militantes de toutes les époques. En ce sens, les citoyens et citoyennes du monde entier, ayant ou non une formation scientifique, peuvent y contribuer. Pour ajouter un portrait à ce projet collectif d’écriture, il vous faut seulement un style vivant et le sens de la curiosité.

Chaque chapitre doit comporter entre 6 et 10 pages (1800 et 3000 mots, références comprises). Police : Times New Roman ; Taille de Police : 12 ; Interligne : 1.5. Vous devez y ajouter, si possible, une illustration de la femme dont il est question (libre de droits, autorisée ou avec le lien Web), une petite notice biographique de vous-même (un paragraphe) et votre photo pour accompagner le texte.

  • Le titre du texte doit inclure : Prénom et nom de la femme, dates de naissance et, s'il y a lieu, de décès, son champ d’action principal.
  • Une introduction de 2-3 phrases présente ensuite un résumé des principaux accomplissements de cette femme.
  • Le portrait lui-même est un récit de l'histoire de la vie de la femme choisie: son milieu d'origine, ses actions, ses formations académiques ou professionnelles, son environnement familial, sa carrière professionnelle, ses difficultés ou obstacles à son parcours de femme engagée, ses stratégies, ses domaines d’action ou d’intervention, sa position sur les conditions matérielles d’existence des femmes haïtiennes et dans le monde, sa force et ses faiblesses, ses œuvres fondamentales, ses reconnaissances (prix obtenus et témoignages).
  • N’oubliez pas de préciser les sources utilisées à la fin du chapitre. Ces sources assureront la crédibilité du chapitre, mais permettront aussi aux lecteurs d'aller plus loin. Ajoutez le lien Internet chaque fois que possible.

Exemple de style à utiliser pour les références:

Association Science et bien commun (2014), « Pour une politique scientifique au service du bien commun ». En ligne. <http://scienceetbiencommun.org/sites/default/files/memoire_asbc_2e_edition.pdfwww.cpfweb.org/77034/en/> (page consultée le 24/10/2014).

Hérold, Toussaint (2014), La sociologie d’un jésuite haïtien. Karl Levêque, éducateur politique, Port-au-Prince, Ed. Presses Nationales, 291 p.

Michel, Biron (1995), « Le réalisme infléchi », in Voix et images. Littérature québécoise, vol XX, no. 3, Université du Québec à Montréal, pp. 712-717.          

Échéancier

Novembre 2014 : lancement du projet

Janvier 2015 : Date limite de la réception des portraits

Mars 2015 : publication du livre en version électronique et imprimée

Références bibliographiques

La recherche d'information est sous la responsabilité de l'auteure ou de l'auteur. Rappelons que les encyclopédies, dont Wikipedia, peuvent être un bon point de départ.

Voici quelques autres références:

Contact

Ricarson DORCE à dorce87@yahoo.fr ou Fritz-Gerald Louis à fglouis2002@yahoo.com